Sony E3 2019 Playstation 4

Sony a annoncé du jour au lendemain qu'il ne participerait pas à l'E3 2020, marquant la deuxième année consécutive que le fabricant de matériel a décidé de sauter la convention. En réponse à cette décision, l'ESA – la société connue sous le nom de Entertainment Software Association qui dirige E3 – a publié une déclaration assez vague qui n'inspire pas vraiment beaucoup de confiance dans le spectacle de cette année.

Ça lit:

«L'E3 est un événement emblématique célébrant l'industrie du jeu vidéo et mettant en vedette les personnes, les marques et les innovations redéfinissant le divertissement aimé par des milliards de personnes à travers le monde. L'E3 2020 sera un spectacle passionnant et énergique présentant de nouvelles expériences, des partenaires, des espaces d'exposants, des activations et une programmation qui divertiront les nouveaux et les anciens combattants. L'intérêt des exposants pour nos nouvelles activations attire l'attention des marques qui considèrent l'E3 comme une opportunité clé de se connecter avec les fans de jeux vidéo du monde entier. »

Malgré de nouvelles expériences, de nouveaux partenaires et de nouvelles programmations, il semble que l'E3 2020 sera tout à fait à la hauteur du cours. Combinez cela avec la nouvelle focalisation de Sony sur les flux en direct préenregistrés qui prennent la forme de State of Plays et vous pouvez commencer à voir pourquoi le géant japonais s'est éloigné de l'événement. Le fabricant de matériel n'a apparemment plus besoin de l'E3, et après la fuite malheureuse de l'an dernier des informations personnelles des journalistes sur Internet ainsi qu'une tension supposée entre Sony et l'ESA, vous commencez à avoir une image beaucoup plus claire du raisonnement derrière la décision.

Il a déjà été annoncé que l'E3 2020 serait un "festival de fans, de médias et d'influenceurs" alors que l'ESA s'efforce de renommer l'exposition, ce qui aurait permis à 10 000 billets supplémentaires d'être mis en vente au public. L'E3 que nous connaissions et aimions semble avoir disparu, et bien que Microsoft soit toujours présent, il semble vraiment que l'Electronic Entertainment Expo soit sur ses derniers pas.

Comment réagissez-vous à la déclaration de l'ESA? Essayez de convaincre Sony de revenir à l'E3 dans les commentaires ci-dessous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici