Mini examen: EarthNight - Le magnifique coureur automatique est épineux comme le dos d'un dragon

EarthNight Review - Capture d'écran 1 de 6

  • EarthNight Review - Capture d'écran 2 de 6
  • EarthNight Review - Capture d'écran 3 de 6
  • EarthNight Review - Capture d'écran 4 de 6
  • EarthNight Review - Capture d'écran 5 de 6
  • EarthNight Review - Capture d'écran 6 de 6

EarthNight a mis beaucoup de temps à venir, et vous pouvez dire simplement en jouant qu'il a été poli à un pouce de sa vie. C'est un jeu assez simple en son cœur; vous courez automatiquement sur le dos des dragons envahisseurs, aspirant du butin et piétinant des méchants, jusqu'à ce que vous mouriez inévitablement et recommençiez. Cependant, il a été affiné au point où ce concept simple crée une dépendance étonnante.

Avec chaque course, vous gagnerez de l'eau, qui est utilisée comme une sorte de monnaie, et tous les dragons que vous tuez pourraient débloquer de nouveaux objets puissants qui apparaîtront lors des tentatives suivantes. Avec de meilleurs capteurs dispersés à chaque étape, vous risquez de vous rapprocher un peu plus de la Terre à chaque fois. Cette boucle de rétroaction donne au jeu un bon rythme, et il est difficile de ne faire qu'une seule fois.

Cependant, il y a quelques rides étranges à EarthNight. Des deux personnages jouables, Sydney se sent beaucoup mieux que Stanley avec ses capacités de double saut et de tiret. Ils contrôlent tous les deux bien, mais c'est la nature aléatoire de chaque étape qui peut rapidement déclencher les choses. La difficulté varie énormément, et si vous faites un mauvais moment avec un saut, l'élan permanent vers l'avant signifie que vous ne pouvez pas vraiment vous ajuster. Atterrir sur des ennemis consécutivement vous rendra un peu de santé, mais encore une fois, ce n'est pas toujours facile en raison de la multitude de facteurs aléatoires.

Il y a certainement un talent à jouer à ce jeu, et les coureurs automatiques ne sont pas la norme sur PlayStation 4, c'est donc quelque chose à quoi s'habituer. Il y a beaucoup à aimer sur EarthNight; c'est absolument magnifique, la lente progression vous permet de continuer à jouer et les commandes simples sont serrées. Comme nous l'avons dit, c'est une idée simple très bien exécutée. Si vous pouvez tolérer certaines incohérences, il s'agit d'un jeu imaginatif et dynamique qui vaut le coup.

  • Beau style d'art
  • Un gameplay simple mais amusant
  • La lente progression de la brûlure crée une dépendance
  • Difficulté incohérente
  • Les personnages se sentent déséquilibrés
  • La génération aléatoire n'est pas votre amie

Bon 7/10

Politique de notation
Examen de la copie fournie par Cleaversoft

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici