Revue Habroxia 2: Atteindre les étoiles

On a l’impression qu’il y a une vie quand les shoot’em ups représentaient l’apogée du jeu d’arcade, voir Space Invaders dominer la bataille pour nos pièces durement gagnées. Leur popularité a sombré dans les années 90, mais les SHMUP ont depuis conservé une base de fans de niche, maintenue en vie grâce à des efforts notables comme Ikaruga, Geometry Wars et Jamestown +.

Maintenant, Lillymo Games nous a apporté Habroxia 2, une molette latérale horizontale qui vient presque deux ans après l’original. Bien que ce ne soit pas particulièrement révolutionnaire, les fans d’anciens titres SHMUP se sentiront comme chez eux ici.

L’histoire d’Habroxia 2 est relativement simple. Des millénaires après que l’humanité ait atteint les étoiles, cette paix retrouvée a été brisée par une race extraterrestre brutale attaquant la galaxie, comme on le voit dans le premier match. Grâce à une coopération sans précédent, l’humanité les a finalement vaincus, repoussant les extraterrestres dans leur système stellaire.

Revue Habroxia 2: Atteindre les étoiles

Vingt-cinq ans plus tard et rien n’a été entendu de cette force vicieuse, conduisant l’humanité à déployer une équipe de reconnaissance dans les profondeurs de l’espace, seulement pour qu’aucun d’entre eux ne revienne. Dans Habroxia 2, vous incarnez Sabrina, la fille d’un éclaireur disparu qui cherche à le retrouver.

Piloter un chasseur de l’espace, votre joystick gauche contrôle le mouvement pendant ces missions et le joystick droit pour une arme visée. Le schéma de contrôle semble un peu délicat au début; pour ceux qui ont l’habitude d’appuyer sur X pour tirer, viser avec le joystick droit est étrange, mais finalement maniable.

Votre vaisseau a une barre de santé, il n’y a donc pas de tueries en un seul coup ici, et cette barre peut être reconstituée via des objets largués par des navires ennemis. Certains ennemis abandonneront des crédits à la place, qui peuvent être dépensés à la Station spatiale Hermès pour améliorer la santé, la cadence de tir, augmenter la vitesse, etc. D’autres vous donnent des bombes ou des boucliers pour économiser pour les situations difficiles.

Si vous n’avez pas de micros, il existe d’autres moyens de vous sortir d’un pincement. Vous pouvez booster votre vaisseau directement à travers les obstacles entrants et les ennemis et des attaques spéciales sont disponibles via L1 et R1, qui se rechargent lentement après utilisation. R1 tirera l’arme orientée vers l’avant, L1 pour l’arrière, et vous pouvez en équiper deux distinctes entre elles.

Une fois les commandes baissées, la campagne d’Habroxia 2 démarre, présentée dans un format basé sur la mission. Abattre des vagues de combattants ennemis, la survie est votre objectif ultime, et chaque mission est couronnée par un combat de boss.

Il y a aussi des objectifs bonus et les astronautes devront être sauvés, que vous collecterez en vous dirigeant vers eux, aux côtés des primes ennemies qui sont complétées par la destruction de navires particuliers.

Chaque mission est classée en fonction des points que vous avez gagnés et vous pouvez créer des combos en détruisant des ennemis sans subir de dégâts.

Après avoir terminé une mission, des bonus pour la précision des armes, les combos et la santé restante sont également distribués. Vaincre un boss vous récompense avec de nouvelles armes spéciales, offrant une variété comme des lasers ou des bombes plus concentrés, ainsi que des crédits supplémentaires.

Cela semble formule, mais Habroxia 2 réussit à garder les choses intéressantes, tout en offrant également une bonne quantité de rejouabilité. Les ennemis sont variés, les niveaux sont bien conçus et certaines étapes ont également des boss cachés, accessibles en empruntant des itinéraires alternatifs.

Vous pouvez terminer la campagne en 6 à 7 heures, mais New Game + se déverrouille après l’avoir terminée, avec des ennemis et des boss plus durs qui plairont aux chercheurs de défis.

Que vous soyez un chasseur de scores élevés ou que vous soyez simplement à la recherche d’un nouveau SHMUP, c’est un bon moment. Mis à part la visée de l’arme, mon seul vrai reproche est que, comparé aux tireurs dont il s’inspire, Habroxia 2 n’est pas si unique. Mais c’est toujours agréable là où ça compte.

C’est sans entrer dans l’esthétique rétro attrayante, offrant une approche graphique de pixel fluide et une bande-son chiptune adaptée.

Revue Habroxia 2 – The Bottom Line

Avantages

  • Les fans de SHMUP vont l’adorer
  • Bon système de mise à niveau
  • Esthétique rétro attrayante
  • Bonne rejouabilité

Les inconvénients

  • Viser des coups avec le joystick droit est fastidieux
  • Pas particulièrement original

Lillymo Games a fait une grande tentative avec Habroxia 2. Capturer l’esprit des SHMUPS à l’ancienne, ce n’est pas particulièrement long, mais ce genre de tireurs le sont rarement. Se concentrant davantage sur la rejouabilité avec des chemins de mission en branches, un vaisseau personnalisable et New Game +, il remplit un créneau qui manque cruellement sur les plates-formes modernes.

Il n’y a pas assez ici pour vraiment l’élever au-delà de ses prédécesseurs, mais il est recommandé.

[Note: Lillymo Games provided the copy of Habroxia 2 used for this review.]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici