Red Bow Review - Capture d'écran 1 de 6

  • Red Bow Review - Capture d'écran 2 de 6
  • Red Bow Review - Capture d'écran 3 de 6
  • Red Bow Review - Capture d'écran 4 de 6
  • Red Bow Review - Capture d'écran 5 de 6
  • Red Bow Review - Capture d'écran 6 de 6

L'horreur du pixel art fait fureur depuis que des plateformes telles que le PlayStation Store ont propulsé l'industrie dans une sorte de boom indépendant. Red Bow est en fait un film d'horreur japonais sous forme 16 bits de style Super Nintendo, vous mettant à la place de Roh impeccablement vêtue alors qu'elle explore un monde de cauchemar rempli de créatures étranges et merveilleuses.

Attendez-vous à un voyage acide avec peu d'obstacles: c'est plus un roman visuel qu'un jeu d'action, car vous rassemblez des éléments clés et interagissez avec les personnages curieux de votre conscience dans l'espoir d'aller de l'avant. L'écriture est fine mais est en grande partie truffée de clichés, tandis que la progression peut généralement être éprouvante, même avec si peu d'éléments avec lesquels interagir.

Dans l'ensemble, le titre est ridiculement restreint, et bien qu'il existe différentes fins encourageant plusieurs parties, vous aurez vu tout ce qu'il a à offrir en quelques heures. Les sprites sont volumineux et les environnements agréables, et il y a un peu de bruit d'oreille à ajouter à la présentation globale, mais vous ne risquez pas de vous retrouver à rêver de cela une fois que vous avez vu les crédits rouler plusieurs fois.

  • Présentation agréable
  • Terminaisons multiples
  • Joliment écrit
  • Interactions restreintes
  • Temps de fonctionnement court
  • Threads de tracé prévisibles

Moyen 5/10

Politique de notation
Examen de la copie fournie par Ratalaika Games

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici